Accueil | Communiques Presse | Communiqué de presse DSCGR du 12 mai 2017 : point sur les opérations de rétablissement sur l’île de Lifou

Communiqué de presse DSCGR du 12 mai 2017 : point sur les opérations de rétablissement sur l’île de Lifou

Version imprimablePDF version
12/05/2017
Au total, près d’une centaine de personnes (sécurité civile, services techniques et sapeurs-pompiers communaux, militaires du RimaP, techniciens des opérateurs réseaux et Croix-Rouge) est à l’œuvre afin d’assurer un retour à la situation normale dans les meilleurs délais.

Nouméa, le 12 mai 2017 à 16h45

 

A la demande du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et avec le concours de l’Etat, un détachement du RIMaP-NC a été acheminé ce matin sur l’île au moyen du CASA des FANC afin de mettre en œuvre les opérations de soutien et de reconstruction au bénéfice des populations ayant perdu leurs habitations.

Une nouvelle rotation du CASA a été réalisée dans la matinée pour transporter du fret d’urgence supplémentaire (55 kits d’hygiène, 70 kits cuisine, 70 kits de reconstruction, 140 bâches et 6 m3 de vêtements). Les équipes de la Croix-Rouge et de l’unité d’intervention de la sécurité civile (UISC) ont été relevées et resteront sur Lifou jusqu’à dimanche pour assurer le soutien aux populations et poursuivre la sécurisation des infrastructures publiques, notamment des établissements scolaires.

La totalité du réseau d’eau potable est désormais rétabli. Les techniciens d’EEC interviennent afin de traiter la centaine de foyers qui demeurent privés d’électricité (raccordements privés).

Les sapeurs-pompiers de Lifou poursuivent les opérations  d’évaluation des dégâts sur le secteur du plateau. Les équipes de la sécurité civile interviennent pour sécuriser les établissements scolaires de Traput,  Hnazianu et Hnatalo. Elles soutiennent également les interventions des équipes de l’OPT et d’EEC afin de rétablir les réseaux et participent, en collaboration avec la Croix-Rouge, à la distribution des kits d’urgence.

Au total, près d’une centaine de personnes (sécurité civile, services techniques et sapeurs-pompiers communaux, militaires du RimaP, techniciens des opérateurs réseaux et Croix-Rouge) est à l’œuvre afin d’assurer un retour à la situation normale dans les meilleurs délais.

Documents

communique_dscgr_du_12_mai_2017_a_16h45_point_sur_le_retablissement_de_lile_de_lifou_apres_donna
275.89 Ko