Accueil | Actualites | Saison cyclonique : un outil cartographique pour améliorer la communication.

Saison cyclonique : un outil cartographique pour améliorer la communication.

Version imprimablePDF version
cartographie_cyclone.png
21/01/2019
En cette période propice à l’activité cyclonique, Météo France Nouvelle-Calédonie et la direction de la Sécurité civile et de la gestion des risques (DSCGR) ont dressé les grandes tendances de la saison et présenté un nouvel outil cartographique.

Dès la mi-novembre, les observations confirmaient un phénomène El Niño. « Les signes caractéristiques sont des températures de la mer anormalement chaudes au niveau de l’équateur, explique Alexandre Peltier, responsable de la division climatologique à Météo France Nouvelle-Calédonie. Ces conditions devraient se traduire, pour les mois de décembre à février, par un risque accru de sécheresse. Les phénomènes El Niño et La Niña jouent un rôle sur la zone de formation des cyclones. En revanche, que ce soit l’un ou l’autre, les statistiques montrent que le risque cyclonique reste le même pour notre territoire ». En effet, avec en moyenne trois à quatre phénomènes par an, allant de la dépression tropicale modérée au cyclone, la Nouvelle-Calédonie comporte une activité cyclonique parmi les plus élevées du Pacifique Sud.

Pour la saison 2018-2019, la nouveauté est un outil qui va permettre de visualiser sur une carte de la Nouvelle-Calédonie les alertes émises par la DSCGR à l’approche d’un phénomène cyclonique. Concrètement, il s’agit d’indiquer, en temps réel, les communes qui sont en pré-alerte, alerte 1, alerte 2 ou en phase de sauvegarde. En cliquant sur un point de la carte, il est aussi possible d’accéder aux consignes qui correspondent à chaque niveau d’alerte. Dès la prochaine alerte cyclonique, cet outil sera visible sur le site Internet de la DSCGR.