Accueil | Actualites | Retour sur la saison administrative des feux de forêts (SAFF)

Retour sur la saison administrative des feux de forêts (SAFF)

Version imprimablePDF version
illustration_saff.jpg
21/01/2019
Grâce aux conditions météorologiques favorables, la saison a été moins virulente qu’en 2017 avec une nette diminution du nombre de départs de feux (-38 %) et de la surface impactée (-50 %).

Les départs de feux, au nombre de 266, ont été plus nombreux en province Nord avec 149 feux (soit 56 % des feux enregistrés sur toute la Nouvelle-Calédonie) pour une surface brûlée de 4 434 hectares (soit 68 % de la surface totale de 6 511 hectares). On recense 106 départs de feux en province Sud pour 2 027 hectares brûlés. Comme à l’accoutumée, c’est en province des îles Loyauté que le bilan est le plus mesuré puisqu’on y a relevé seulement 11 départs de feux pour 50 hectares de végétation brûlée.

Durant cette SAFF, le niveau 2 du plan ORSEC feux de forêt a été activé à quatre reprises par le président du gouvernement. Trois fois en province Nord : Poum (Gou et Tiabet) du 02 au 04 novembre, 650 ha impactés ; Ouégoa (Balagam) du 07 au 09 novembre, 812 ha impactés ; Poum (Naraï) du 09 au 14 novembre, 1 204 ha impactés. Une fois en province Sud : Mont-Dore (Bois du Sud) du 30 novembre au 06 décembre, 883 hectares.

La mise en place de la plate-forme opérationnelle et logistique (POL) Nord à Koné, le 20 août dernier, a permis une réactivité accrue lors des demandes de renfort sur les feux des communes de la province Nord : 13 engagements de l’UISC Nord sur 20 au total. L’occasion de saluer la bonne coordination entre les équipes de la DSCGR et les sapeurs-pompiers des communes. Il faut également souligner le déploiement, cette année, de 94 auxiliaires de sécurité civile sur 32 communes.

Le bilan en chiffres :

• 266 départs de feux dont 40 % en province Sud, 56 % en province Nord et 4 % en province des Îles Loyauté. Soit une baisse de 38 % par rapport à 2017.

• Une superficie brûlée de 6 511 ha, soit une diminution de 50 % par rapport à 2017.

• 64 % des feux inférieurs ou égaux à 4 ha chacun (soit 170 feux).

• 11 feux supérieurs ou égaux à 100 ha chacun, qui représentent 75 % de la superficie brûlée totale (soit 4 868 ha).