Accueil | Actualites | Les auxiliaires de sécurité civile : un renfort appréciable pendant la SAFF

Les auxiliaires de sécurité civile : un renfort appréciable pendant la SAFF

Version imprimablePDF version
29/10/2018
Pour la troisième année consécutive, la direction de la sécurité civile et de la gestion des risques pourra compter sur l’aide efficace de ses auxiliaires de sécurité civile pendant la saison administrative des feux de forêt (SAFF).

Ces jeunes volontaires, âgés de 18 à 25 ans, ont suivi une période de recrutement divisée en trois parties : une phase de pré-sélection sur dossier avec l’aide des structures d’accueil, de l’EPEFIP, de la MIJ Nord et de la MIJ Sud ; une phase de test sur trois sites ; une phase de sélection par les structures d’accueil.

Ainsi, 94 auxiliaires – 44 en province Nord, 40 en province Sud et 10 en province des Îles Loyauté – ont suivi une formation du 27 au 31 août sur le site du CISE à Dumbéa. Depuis le 1er septembre, ils sont déployés sur 32 communes et à la Sem Mwe Ara pour une période de six mois. Leur indemnisation est prise en charge à 81 % par l’État, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie finançant le complément, leur couverture sociale, leur formation et leur équipement.

Leur mission principale : la prévention des risques majeurs (feux, cyclones, tsunamis, arboviroses) et la sensibilisation des populations à ces risques. Leur mission secondaire : soit guetteurs – ils surveillent les départs de feux – soit opérateurs – ils réceptionnent les appels liés aux incendies et transmettent les informations aux services d’intervention.