Accueil | Actualites | Le dock de la société Soprotec détruit par un incendie à Ducos

Le dock de la société Soprotec détruit par un incendie à Ducos

Version imprimablePDF version
05/06/2018
Un incendie s’est déclaré à 16 h 30 vendredi 25 mai 2018, dans l’entrepôt de 600 m² abritant des outils de jardinage et du matériel de travaux publics destiné à la réparation ou à la location (groupes électrogènes, scies à sol…).

Gros coup de chaud pour les sapeurs-pompiers de Nouméa qui sont alertés à 16h30 ce 25 mai : l’entrepôt de la société Soprotec, à Ducos, vient de prendre feu suite à un accident de soudure. Un énorme panache de fumée est visible depuis le centre-ville. Le personnel est évacué mais des bombonnes de gaz et une cuve servant de réceptacle pour les huiles de vidange usagées sont à l’intérieur.

Pendant que la Police Nationale installe un périmètre de sécurité, les sapeurs-pompiers de Nouméa interviennent immédiatement en nombre, sous le commandement du capitaine Anthony Guépy, chef du centre Lucien Parent : six engins d’extinction sont mobilisés. Devant l’ampleur du sinistre et en raison de l’éloignement du poteau incendie le plus proche, le renfort de la DSCGR est sollicité. 18 sapeurs-pompiers de l’unité d’intervention  de la sécurité civile (UISC) et plusieurs engins sont rapidement sur les lieux, notamment le camion-citerne de grande capacité (12 000 litres), une cellule dévidoir ainsi qu’une motopompe remorquable.

Après deux heures de lutte, l’incendie est finalement maîtrisé. L’action parfaitement coordonnée des sapeurs-pompiers de Nouméa et de l’UISC a permis d’éviter la propagation aux locaux voisins. Seuls deux employés se sont blessés légèrement en voulant sauver du matériel. Débute alors le traitement des foyers résiduels pour prévenir tout risque de reprise, tâche qui sera confiée par le capitaine Guépy aux sapeurs-pompiers de l’UISC, libérant les sapeurs-pompiers de Nouméa afin de rétablir la couverture de la commune.

Une collaboration exemplaire donc, entre le service d’incendie et de secours de la ville de Nouméa et la DSCGR, et cela au profit de la sécurité des administrés.